La manière dont s'est passé votre naissance peut influer toute votre vie (souffrance, couveuse, prématuré...)

Pendant les neuf mois de votre gestation, lorsque vous n'étez qu'un foetus, tous vos sens étaient déjà éveillés et vous avez eu connaissance de tout ce que votre mère, votre père et les gens autour de vous ont pu verbaliser.

 

De même, vous pouvez ressentir les émotions, les « états d'âme » de ceux-ci, plus particulièrement votre mère, avec laquelle vous entretenez des liens très étroits et intenses. La façon dont vous pouvez avoir interprété ce que vous avez entendu ou ressenti pendant cette période va

avoir une répercussion sur vos comportements dans l'avenir. 

 

Par exemple, vous pouvez avoir eu l'impression que « vous avez fait souffrir maman » lors de l'accouchement quand, bien souvent, elle a elle-même contribué à augmenter le niveau de douleur par son anxiété, ses peurs et aussi par le fait qu'elle revoit inconsciemment sa propre naissance qu'elle peut avoir trouvée très douloureuse. Vous avezpu interpréter aussi que c'est à cause de vous que votre mère a failli mourir. Vous traînerez alors toute ma vie ce sentiment de culpabilité « d'avoir fait mal à maman » que vous revivrez face à d'autres personnes.

 

De plus, la façon dont s'est passée votre naissance ou les moyens utilisés pour faciliter celle-ci vont aussi influencer des comportements que vous reproduisez dans votre vie de tous les jours et qui font justement référence à la façon dont votre naissance s'est produite.

 

Voici des exemples de situations les plus fréquemment rencontrées :

 

Si vous êtes né prématurément, vous allez souvent manifester de l'impatience : vous voulez avoir fini une tâche avant même de l'avoir commencée. De plus, si vous avez été placé en couveuse pour une certaine période de temps, vous revivrez souvent la même solitude profonde et une impression de vivre de l'impuissance face à certaines situations ou à certaines personnes, ce qui vous amène à vous isoler et à avoir un niveau d'énergie très bas. Vous pouvez vivre un sentiment de rejet intense du fait que vous avez eu l'impression que votre mère vous a délaissé après votre naissance.

 

Au contraire, si vous êtes né en retard, vous allez avoir de la difficulté à être ponctuel et à remettre des travaux à temps. Vous prenez votre temps et vous vous sentez souvent bousculé dans les choses à faire. Vous aimez aussi que les choses soient faites à votre manière. Vous pourrez démontrer de l'agressivité face aux personnes qui veulent vous faire sentir coupable de vos retards, car vous aurez l'impression que c'est à cause des événements extérieurs si vous êtes en retard.

 

Une naissance qui doit être provoquée dénote souvent que vous n’étiez pas prêt à venir au monde ; vous pouvez alors vivre beaucoup de frustrations qui

vous accompagneront tout au long de votre vie. Vous pouvez aussi développer une méfiance par rapport à votre entourage.

 

Si votre mère a eu besoin d'une anesthésie pour vous mettre au monde, vous pouvez avoir tendance à vous endormir à tout moment et vous « anesthésiez » la réalité, vous ne percevez pas clairement et vous interprétez à votre façon les événements, selon les peurs que vous entretenez.

 

Si vous vous  retrouvez avec le cordon ombilical enroulé autour du cou, vous vous sentirez « étouffé » par les gens ou les situations. Vous pouvez être plus fragile au niveau de la gorge, vous avez de la difficulté à vous exprimer, à communiquer simplement et affirmativement. Vous avez tendance à vous sentir « pris à la gorge ». Patrick Drouot a mentionné dans un de ses livres qu'un fort pourcentage (60 % +) de personnes nées avec le cordon ombilical autour du cou ont pris conscience lors de régressions dans une ou l'autre de leurs vies passées qu'elles avaient été pendues.

 

Si vous êtes né par césarienne, vous avez généralement de la difficulté à mener des projets à terme ; un effort prolongé et constant vous est difficile. Le

découragement me gagne facilement. Vous pourrez avoir l'impression aussi que la vie ou que les gens vous traitent injustement ou, si l'on veut, que vous n'ayez pas le juste retour des efforts que vous mettez pour accomplir une tâche. « Rendez à César ce qui appartient à César ! ».

 

Si vous êtes né par le siège, vous vivez souvent de la culpabilité, notamment parce que vous avez l'impression de faire souffrir les gens autour de vous. Vous vous retenez beaucoup et vous avez de la difficulté à laisser aller et à faire confiance.Vous vivez alors beaucoup de tension intérieure. Tout ce que vous vivez est difficile et semble durer une éternité. Vous pourrez aussi avoir l'impression que vous vous sentez limité dans vos actions et dans vos projets. C'est comme si les gens et les circonstances de la vie faisaient en sorte de vouloir vous faire céder dans des nouvelles actions que vous voulez entreprendre.

 

Si l'utilisation de forceps a été rendue nécessaire, ceux-ci saisissant et protégeant votre tête afin de faciliter votre expulsion lors de votre naissance, vous pouvez souffrir de maux de tête, de douleurs au crâne et vous avez l'impression de vous heurter à beaucoup de difficultés dans votre vie, particulièrement au début d'un projet, ou d'une nouvelle relation. Vous aurez l'impression que vous devrez " tenir tête » aux circonstances qui se présentent pour mener à bien votre nouveau projet ou votre nouvelle relation.

 

Vous n'avez pas choisi tout cela, mais malgré tout, c'est implanté en vous depuis la naissance. Ces événements peuvent grandement influer votre vie. L'hypnose peut vous aider à redessiner ce passé pour vous aider à changer les comportements qui en découlent et qui peuvent vous déplaire.