De la dépendance à l’autonomie affective

La dépendance affective ne rend jamais heureux. Même si pendant un temps, on peut trouver une personne qui semble combler ce besoin, sur un long terme, elle est source de malheur.

 

Indépendance affective ne veut pas forcement dire non plus solitaire et célibataire. Certains opteront pour cela, mais à la base il s'agit plutôt de laisser les comportements et les attitudes nocifs et enfantins. Car une dépendance affective montre  quelque part une femme-enfant ou un homme-enfant. Peut être vous pouvez être adulte et responsable dans votre vie au quotidien, dans votre travail... mais dans l'affectif resté un enfant blessé qui cherche à tout prix l'amour de l'autre.

 

L'hypnose peut vous aider à vous connecter pleinement à votre partie adulte et à vivre progressivement les étapes du développement affectif vers la pleine autonomie.

 

 

Biensur, les séances d'hypnose prendront en compte votre volonté et vos prises de conscience du moment, pour aller vers un comportement plus adéquat,  agir sainement et « être adulte » dans leur relation amoureuse.

 

Il est possible, en hypnose de renforcer l’ouverture d'esprit et la motivation au changement. Car bien souvent, dans ce genre de cas, une partie de nous veut et l'autre non. Puis il sera possible de basculer la dépendance affective vers une responsabilité, une prise en charge et une autonomie affective.

 

Vous vivrez à la fois une libération émotionnelle et une vision différente de la vie affective(reprogrammation vers de meilleurs comportements affectifs et relationnels).

 

Il sera certainement nécessaire d'augmenter l’amour de soi, la confiance en soi et l’estime de soi, afin que vous preniez conscience de façon positive de qui vous êtes (qualités, forces, capacités, etc.) et que vous ayez envie de vous tourner naturellement vers vous même. Il sera alors plus aisé pour vous de prendre soin de vous même au lieu d’être « tourné vers l’extérieur » et chercher à ce que les autres (le conjoint ou l’amoureux, notamment) comblent vos besoins et répondent à vos attentes. Vous serez autonome pour répondre à vos « vides intérieurs ». De ce fait, la relation à l'autre sera véritablement volontaire, choisi, et pour un simple partage. Vous ne serez plus en souffrance profonde face aux agissements des autres. La relation à l'autre ne sera plus une compulsion ou une addiction qui vous poussera à tout accepter ou à vous transformer pour avoir un peu d'amour.

 

Vous serez en mesure de vous procurer douceur, acceptation, validation, réconfort, ... que vous recherchiez chez les autres. Vous vous « détacherez » naturellement de tout ce qui lui est néfaste dans sa route vers l’autonomie affective. Car dorénavant, vous saurez et vous vous sentirez « complet en vous-même », plus fort, et conscient de ce que vous devez faire pour vaincre la dépendance affective.