Développer la confiance en soi par l'hypnose

 

 

 

Avoir confiance en soi c’est savoir qu’on mérite le bonheur

   

La confiance en soi, c’est avoir confiance en sa capacité de penser et d’apprendre, de prendre des décisions et de faire des choix, d'agir, de réagir et de s’adapter aux changements qui s’offrent à soi.

 

C’est aussi savoir que l’on mérite d’être heureux.

 

 

 

Quand on manque de confiance en soi, on bredouille, on pâlit, on rougit... Des signes immédiatement identifiables. Il en existe d’autres, plus subtils, tout aussi révélateurs.

Bégaiement, rougissement… l’absence de confiance en soi génère comme une coupure de communication entre le corps et la volonté.

 

Le manque de confiance en soi est tout de suite reconnaissable. Il existe des symptômes, des attitudes, des comportements qui témoignent d’un véritable mal-être, d’une incapacité de faire face à ce que la vie propose comme défis et projets à relever.

Il y a cette peur constante du regard et du jugement des autres. Une peur d’être considéré négativement qui pousse chacun à se replier sur soi et à ne plus oser s’ouvrir vers l’extérieur.

C’est un mal auquel de nombreuses personnes sont confrontées chaque jour, que ce soit dans leur épanouissement personnel ou professionnel.

 

Plusieurs origines sont possibles pour expliquer ce manque de confiance en soi ou cette carence de croyance en ses capacités :

 

  • Des parents qui projettent leurs espoirs et leurs rêves sur leurs enfants : possibles inhibitions car le poids des souhaits des parents est trop important, trop lourd.
  • Des parents qui refusent de voir que leur enfant a des difficultés : cela risque de le déstabiliser et de le fragiliser. Il faut être attentif aux signes d’inhibition. Jouer la politique de l’autruche ne les aide pas.
  • La surprotection : ne pas confronter une personne à la réalité de la vie pour ne pas qu’il souffre ou qu’il soit déçu, c’est transformer une anxiété en une peur d’affronter les autres, entraînant une impossibilité à vivre au quotidien.
  • L’absence de transmission d’un idéal : si vous n’avez jamais été encouragé à croire que vous pouviez mener une vie conforme à vos espérances, vous allez devenir pessimiste et votre confiance en vous va littéralement chuter.
  • La dévalorisation et la survalorisation : elles fragilisent car elles ne permettent pas d’avoir une conscience objective de ses potentialités réelles.

 

  • La confiance en soi est un acte d’éveil à SOI suivi d’une pratique régulière qui consiste à savoir qui on est et qui on n’est pas
  • Exprimer son manque de confiance en soi est un cri intérieur révélant un problème dans sa relation à soi ou avec les autres
  • La confiance en soi découle de l’estime de soi

 

 

Le travail en séance, va vous aidez à vous reconnecter avec votre SOI, et vous permettre de ressentir votre vie et non de la raisonner. Vous allez développer  un fonctionnement authentique avec votre cœur et non avec votre tête.

Vous allez développer et prendre conscience de votre valeur et ainsi accroître une saine estime de vous. Ce travail vous permettra de goûter à votre pouvoir intérieur et ainsi reprendre votre propre autorité. Vous vous reconnecté a votre souveraineté personnelle. 

 

 

 

Ce travail en hypnose vous permettra de développer les points suivants :

  • Une  vie consciente

Respecter les faits, être présent à ce que l’on est en train d’accomplir, curieux et ouvert à ce qui nous entoure, nous intéresse, nous touche ou nous enrichit.

  •  L’acceptation de soi 

Se donner la permission et avoir le courage de s’approprier nos pensées, nos émotions et nos actions, sans s’en échapper, ni les nier ou les dénigrer.

  •  La responsabilité de soi

Réaliser que nous sommes les créateurs de nos choix et actions, que nous sommes responsables de l’aboutissement de nos projets. Se poser la question : " Que faut-il faire ? ", et non : " Qui faut-il blâmer ? ". Personne ne va venir nous sauver de notre vie.

  •   L’affirmation de soi 

Etre authentique dans nos rencontres, refuser de fausser la réalité de qui nous sommes pour éviter la désapprobation.

  •   L’identification de nos objectifs

Discerner, à court et long terme, quelles sont les actions nécessaires ou les comportements adéquats pour atteindre nos buts. Vérifier chaque étape pour être sûr de rester dans le bon axe. Observer les résultats pour reconnaître ce qui a besoin de changer, puis s’ajuster.

  •  L’intégrité personnelle

Vivre en harmonie entre ce que nous savons, ce que nous professons et ce que nous vivons. Dire la vérité, tenir nos engagements et montrer l’exemple pour les valeurs que nous admirons.