L’affectif et l’intellectuel : les 2 facettes du surdoué !

Toujours comprendre les deux facettes du surdoué :

 

l’intellectuel ET l’affectif

 

Ne pas prendre en compte les particularités de fonctionnement du surdoué sur ces deux versants : intellectuel et affectif qui vont construire toute sa personnalité et marquer toutes les étapes de son développement et la construction de toute sa vie, c’est négliger toute une partie de la population au prétexte d’idéologies dépassées et de méprises. Être surdoué n’est ni une chance insolente, ni une bénédiction des dieux, ni un don privilégié, ni une surintelligence enviable. C’est une personnalité singulière aux multiples ressources intellectuelles et affectives dont le potentiel ne pourra s’inscrire comme une force dans l’ensemble de la personnalité que si et seulement si cette composante est connue, comprise et reconnue. L’intégrer, c’est la possibilité de construire une vie qui nous convient, dans laquelle on se sente bien, comme chacun de nous tente de le faire. L’ignorer ou pire le dénier, c’est prendre le risque de passer à côté de soi-même et de passer sa vie avec un profond sentiment de manque et d’incomplétude pouvant conduire,

dans sa forme grave, à une désadaptation sociale douloureuse ou à des troubles psychologiques sévères.

 

 

« Le bonheur, ce n’est au fond rien d’autre qu’exploiter ses capacités à 100 %. »

Mihaly CSIKSZENTMIHAL

 

 

Extrait JEANNE SIAUD-FACCHIN

 

  

Vous pouvez me contacter au 0648355422 afin de fixer un rendez-vous pour une séance ...